LE SYNDICAT - Réunions


RÉUNIONS



Journées d’Automne 2018 « Médecine Thermale : des modalités de formation aux reconnaissances de l’exercice »


Organisée par la Société Française d'Hydrologie et le SNMTh, cette rencontre a réuni 25 participants dont les représentants départementaux de l'ARS et de l'Ordre des Médecins.
2 thèmes principaux

Formation/installation
Aujourd’hui à la Capacité d’Hydrologie (2 ans), s’ajoute 1 DIU de Pratiques Médicales en 1 an. Ces enseignements regroupent 60 inscrits (en augmentation) dans 4 facultés.
La formation des MTh souffre de la non reconnaissance de la VAE (Validation par l'Expérience) et d'une insuffisante adaptation aux pratiques locales. 
D'autres alternatives à la pénurie des MTh (salariat….) ont été discutées.
De nouvelles dispositions restent à tester dans le domaine thermal comme les regroupements de médecins, la délégation de tâches (type IPA, Infirmière en Pratique Avancée), la téléconsultation... 
Les représentants de l’ARS 40 ont souligné l'intérêt et les opportunités d'expérimentation que constitue le thermalisme.


Statuts et rémunérations
En pratique, en cas de forfait double indication, les honoraires des spécialistes  sont inférieurs à ceux des MG!
Les problèmes de reconnaissance de cursus/statut peuvent entraîner des difficultés (interdictions!) d'exercice dommageables pour les praticiens et les stations.
Ces situations sont, pour le CDOM, le reflet de l'histoire et doivent résolues au niveau national.
Le SNMTh a entrepris de convaincre les différentes tutelles qu’elles sont inacceptables.
Reste aux différentes parties prenantes à faire évoluer la situation.

 








Réunion avec la CSMF Octobre 2018


Cette rencontre a permis au SNMTh de bénéficier de l'expertise du Président JP Ortiz et des représentants des sections Spécialistes et Généralistes de la CSMF.
Parmi les points abordés, figurent la non-proratisation du Forfait Thermal en cas d’arrêt de cure, disposition qui devrait être appliquée sans restriction au regard des textes existants ; et la MPA pour l'ensemble de tous les patients de plus de 80 ans, mesure pour laquelle un avenant sera proposé par la CSMF.
Quant au différentiel d'honoraires spécialistes-MG relatif aux cures double indication, il pose une série de questions y inclus financières, délicates  ; qui doivent être discutés d'abord avec l'Ordre et la CNAM....
Pour résoudre les difficultés de formation/reconversion à la Médecine Thermale certaines pistes ont été avancées. Même si aucun texte réglementaire n'en restreint le pratique, la MT n'est pas une spécialité à part entière. Pour que la MT -au même titre que l'expertise médicale/réparation du dommage corporel- soit exercée sans problème règlementaire (?), par des médecins de toutes spécialités, il faudrait que la MT devienne une « capacité transversale ».
La CSMF a souligné l’importance de la reconnaissance officielle de la téléconsultation. Sa place en médecine thermale reste à définir.

 






Réunion avec la CNAM 2017


Le Bureau a rencontré les responsables de la CNAM le 24 janvier.
Cette réunion, leur  première depuis 3ans,  a permis de faire un large tour d'horizon. 

Le SNMTh a souligné d’abord  les problèmes démographiques qui compromettent à moyen-terme l’avenir de notre activité.
Le SNMTH a donc demandé à la CNAM de veiller aux obstacles à notre exercice tels que l’absence de VAE, l’inégalité entre les spécialistes et les généralistes… De faciliter l’installation de nouveaux médecins par exemple gràce à des incitations copiées sur celles des zones défavorisées …. Et d’assurer aux thermalistes des honoraires qui tiennent compte de leurs contraintes spécifiques.



Concomitant des Thermalies, le SNMTh organise son AG 2017 à laquelle vous être cordialement conviés.

+ d'infos

Rencontres Nationales du Thermalisme 2015 à Greoux.

+ d'infos